compagnie

LA TROUPE

En l'an de grâce 2004, un petit groupe de jeunes troubadours, natifs ou importés en Anjou, à peine sortis de l'école de théâtre, décida de créer une société secrète pour lutter contre la Grande Puissance Télévisuelle, qui sévit plus particulièrement les vendredis et samedis soir.

 

Et puis finalement, devant l'ampleur de la tâche, ils revirent leurs ambitions et fondèrent les Anjoués, compagnie amatrice de théâtre, ou de théâtre amateur, les avis divergent. Chaque année, cette joyeuse troupe sillonne la région angevine avec une nouvelle comédie plus délirante que la précédente.

 

Vincent, président à vie réélu chaque année, sans même avoir recours aux faux électeurs et en déjouant toutes les commissions éthiques de surveillance, est également l'inventeur-concepteur-bricoleur-destructeur de nos décors.

 

Sandrine, décoratrice en chef dont le bon goût s'illustre davantage à chaque pièce, est aussi la meilleure distributrice de flyers du département. C'est aussi sa douce voix qui vous répondra si vous appelez pour une réservation.

 

Nicolas, détenteur des clefs du coffre fort, semble pour l'instant irréprochable dans sa gestion des comptes de l'association. Comme cela lui prend finalement assez peu de temps, il réalise aussi la conception graphique des affiches et flyers, et cherche sans arrêt de nouveaux effets spéciaux à tester sur scène.

 

Laurène, scribe dévouée, est aussi décoratrice suppléante et accessoiriste attitrée. Elle aime particulièrement les phrases du metteur en scène qui commencent par: "ah, je sais pas si ça va être possible, mais ce qui serait vraiment génial, c'est..." : nouveau défi bricolage en perspective.

 

Sans oublier Sylvain, magicien son et lumière (ou silence et obscurité, selon les salles), Cécile qui le remplace lorsqu'il a d"autres obligations", et qui s'adapte vaillamment aux modifications qu'on a décidées le jour même, et Céline, qui coiffe-maquille de plus en plus vite...

 

Et enfin... Cyrille, responsable des blagues inattendues en coulisse et parfois aussi sur scène, qui nous manque beaucoup sur les planches mais qu'on ne désespère pas de voir revenir.

RETOUR